• ACT & DO, accélérateur des transitions
    ACT&DO
    Accélérateur des transitions
  • ACT & DO , Accélérateur des transitions
    ACT&DO
    Accélérateur des transitions
  • ACCUEIL
  • Blog
  • Transition environnementale, les solutions de l'économie circulaire ?
3 minutes de lecture (637 mots)

Transition environnementale, les solutions de l'économie circulaire ?

Transition environnementale, les solutions de l'économie circulaire

Passer d'une logique effrénée d'exploitation des ressources à une philosophie d'adéquation entre nos besoins et les capacités de la terre : c'est le défi de l'économie circulaire et de la transition environnementale.
Décryptage…

Qu'est-ce que l'économie circulaire ?

Le concept d'économie circulaire

Le concept d'économie circulaire permet aujourd'hui la prise en compte de la production et de l'offre de biens et de services responsables, une consommation plus réfléchie par le recours au réemploi et la réparation, à la réutilisation et au recyclage, à la gestion territoriale des matières et de l'énergie. En somme du discernement dans nos usages et besoins que l'on peut aborder comme suit :

  • L'Énergie ou comment produire et se contenter des ressources renouvelables et locales en optimisant leur usage par l'utilisation de services et de technologies économes en énergie et en ressources ;
  • Les déchets-ressources ou comment optimiser l'usage de la matière en offrant une seconde vie aux déchets ;
  • L'eau ou comment optimiser l'usage de la ressource et limiter les pertes, augmenter la quantité d'eau disponible en la recyclant ;
  • Le transport ou comme développer une offre multimodale peu émettrice de GES, organiser et faciliter l'intermodalité ou augmenter les modes de déplacements doux et alternatifs ;
  • L'agriculture ou comment assurer le bouclage des cycles de la matière et miser sur la diversité, réintroduire des cultures dans les milieux urbanisés ou favoriser les circuits courts ;
  • La gestion de la ville ou comment favoriser le potentiel « ressources » des milieux urbains et mettre en œuvre une gestion « intelligente » des infrastructures pour optimiser leur pilotage et leur exploitation ;
  • L'aménagement du territoire ou comment pousser le modèle de la symbiose et de la complémentarité des usages, concevoir des infrastructures résilientes et sobres en carbone ou valoriser et protéger la biodiversité.

Comment répondre aux enjeux de la transition environnementale

Face aux enjeux de la transition environnementale, deux types de réponses sont apportés par les États :

  • Atténuer l'émission de GES, avec l'espoir de pouvoir rester sous la barre de 450 ppm (parties par millions) de CO2 dans l'atmosphère afin de ne pas dépasser les 2° d'accroissement de la température mondiale ;
  • Adapter les territoires aux conséquences du changement climatique.

En pratique, la priorité planétaire donnée à l'atténuation du changement climatique pousse les institutions à mobiliser de plus en plus de financement au service de la transition écologique et de la décarbonation de l'économie. Pourtant les pays en développement réclament, eux, qu'une part importante des financements soit accordée prioritairement à lutter non pas contre les maux futurs, mais à les aider à faire face aux conséquences désastreuses de l'industrialisation des pays riches. 

En pratique, la priorité planétaire donnée à l'atténuation du changement climatique pousse les institutions à mobiliser de plus en plus de financement au service de la transition écologique et de la décarbonation de l'économie. Pourtant les pays en développement réclament, eux, qu'une part importante des financements soit accordée prioritairement à lutter non pas contre les maux futurs, mais à les aider à faire face aux conséquences désastreuses de l'industrialisation des pays riches.

Ainsi un devoir de réparation lié à une dette écologique s'est installé, et les réponses ne sont toujours pas à la hauteur des enjeux !

La transition environnementale : l'humanité a des solutions…

Pourtant, l'humanité vit mieux et plus longtemps qu'hier. Et elle a des solutions pour inventer un progrès durable mis au service de tous, sur une planète préservée.

L'économie circulaire prévient ce risque d'une crise généralisée des ressources et l'emballement du changement climatique, et contribue à un équilibre entre l'humanité et la Terre. C'est juste essentiel, car cela permet aussi de tout repenser - l'humain, la démocratie, le monde - à l'aube de l'urgence écologique.

Mais une autre chance s'offre à nous : le numérique, il rend les objets plus intelligents et les hommes plus collaboratifs.

Voir nos formations et conférences
sur la transition environnementale


Crédits photos : iStock © Kelvinjay, Stutterstock © Olga Kashubin

Transition numérique, privation de libertés ou cré...
Transition sociétale : vers une économie collabora...

Sur le même sujet:

 

Commentaires 1

Invité - Domiciliation casablanca le mardi 15 mai 2018 16:56
Domiciliation à casablanca

Très bon article.

Très bon article.
Invité
mardi 18 juin 2019

Image Captcha

Cliquez sur le bouton "Enter" de votre clavier
Cliquez sur le bouton "Enter" de votre clavier